facebook

28 janvier 2015

by Anthony Lacroix / / Published in Anthony Lacroix

«Je suis décidément pour une littérature de l’essentiel et du concentré.
Pour les romans où les personnages sont plus importants que la faconde du romancier. »
-Hubert Aquin

Ouais, ça va arriver que j’écrive en plein milieu de la nuit. Tellement tard qu’on va sauter une journée, peut-être même deux. Je suis assez libre, alors je vais en profiter.

Aujourd’hui, je vous parle plus précisément de ce que va être le show.

En fait, Le quartier de ton corps commence d’une volonté de donner un regard artistique sur l’Est oui, mais aussi un regard en arrière sur mes dernières années sur la scène. Il faut dire que je vais fêter mes 8 ans sur les planches bientôt et, en 8 ans, j’en ai connu des gens : des musiciens, des acteurs, des danseurs, des performeurs, des cinéastes, des artistes visuels, etc. Tapes «Anthony poésie» dans la section vidéo de Google et tu vas voir de quoi je parle.

Tout ça pour dire que je voulais retrouver un peu de tout ça dans mon show. En faire un spectacle solo, mais aussi représentatif de mes acquis et de mes collaborations des dernières années.
Le quartier de ton corps sera donc un ensemble de petit tableaux d’univers artistiques différents. Des fois, il n’y aura que poésie et d’autre fois non. Car il faut le dire, même ma mère ne m’écouterait pas réciter des poèmes pendant une heure derrière un micro sans bouger. Tout ça dans un fil narratif sur l’histoire actuelle et passée de l’Est de Sherbrooke.

J’ai déjà dans la tête un numéro de danse contemporaine et de body painting.

À bientôt.
Oui, j’aurai des photos la prochaine fois, promis.

p. s. : il y a aussi mon amie Stéphanie Pelletier qui vit présentement une résidence et en parle sur le net ici.

laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *